To view RETIS BELLI : Web Défense Français - Mind Map Get Adobe Flash player

RETIS BELLI : Web Défense Français

Cartographie du web Défense français instutionnel et non-institutionnel (Site, portails, blogs, forum...)

PARLEMENT

Assemblée nationale

Sénat

Code de la Défense

Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale

MINISTERE

LES OPÉRATIONS

Libye

Afghanistan

Dispositif. In Memoriam.

Piraterie

Liban

Côte d'Ivoire

Tchad

Kosovo

LES ORGANISMES

ÉTAT MAJOR DES ARMÉES. TERRE. AIR. MARINE. GENDARMERIE. DGA. SGA. ESSENCES. SSA. ECPA-D. CONSEIL ÉCONOMIQUE DE LA DÉFENSE. RÉSERVE. CEA / DAM. ÉCOLES. RECHERCHE DOCTRINALE. TIM. Vidéos. Légion étrangère. Recrutement. Air Actualités. Vidéos. Cols Bleus. Vidéos. Recrutement. Recrutement. Magazine GEND'INFO. Magazines. SHD : Service Historique de la Défense. Bulletin SEA. Actu Santé. Médecine & Armées. Boutique. École Militaire de Haute Montagne. Saint-Cyr Coëtquidan. École navale. Maistrance. ENSOA (Saint Maixent). École des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN). Val de Grâce (SSA). IRSEM. CESAT. CESM. CESA. CDEF. CICDE. La Légion en 2011. Association MINERVE.

LES RAPPORTS

Annuaire statistique de la Défense 2011-2012. Enquête sur les militaires et leurs familles. Condition militaire (4e rapport de janvier 2010). Cartographie des bases de défense. Service d'infrastructure de la défense (rapport d'activité 2010). Bilan social. DGA : Bilan d'activité 2010. 2010. 2011.

BASES DE DÉFENSE UNITÉS > 50 personnels

ZONE DE DÉFENSE Ile-de-France / Nord. ZONE DE DÉFENSE Est. ZONE DE DÉFENSE Sud-Ouest. ZONE DE DÉFENSE Sud-Est / Sud. ZONE DE DÉFENSE Ouest. ZONE DE DÉFENSE Outre-Mer & Étranger. Creil. Lille. Montlhéry. Paris Ile-de-France. Belfort. Besançon. Charlevile-Mézières (08). Chaumont Saint-Dizier. Colmar. Dijon. Épinal Luxeuil. Metz. Mourmelon Mailly. Nancy. Phalsbourg. Strasbourg Haguenau. Verdun. Angoulème. Bordeaux Mérignac. Brive. Cazaux. Montauban Agen. Mont-de-Marsan (40). Pau Bayonne Tarbes. Poitiers Saint-Maixent. Rochefort Cognac. Calvi (2B). Carcassonne. Clermont-Ferrand. Draguignan. Gap (05). Grenoble Annecy Chambéry. Istres Salon-de-Provence. Nîmes Orange Laudun. La Valbonne. Lyon Mont Verdun. Marseille Aubagne. Saint-Christol (84). Ventiseri-Solenzara. Toulon. Toulouse Castre. Valence. Angers Le Mans Saumur. Brest Lorient. Bourges Avord. Orléans Bricy. Cherbourg. Évreux. Rennes. Tours. Vannes Coëtquidan. Guyane (97.3). Antilles. La Réunion Mayotte. Nouvelle-Calédonie. Polynésie française. Forces Françaises aux Émirats Arabes Unis. Djibouti. Forces Françaises au Gabon. Forces Françaises au Cap-Vert. Commandant de la Base de Défense : Colonel Patrick SAUVE. Creil (60). Taverny (95). Commandant de la Base de Défense : Colonel Pierre-Yves SANTENARD. Cambrai (59). Denain (59). Douai (59). Lille (59). Commandant de la Base de Défense : Colonel JORT. Brétigny-sur-Orge (91). Fontainebleau (77). Montereau (77). Montlhéry (91). Saclay (91). Seine-Port (77). Vert-le-Petit (91). Commandant de la Base de Défense : Général de Corps d'Armée Bruno DARY. Arcueil (94). Clamart (92). Fontenay-sous-Bois (94). Houilles (78). Kremlin-Bicêtre (94). Malakoff (92). Paris (75). Rambouillet (78). Rueil-Malmaison (92). Saint-Cyr-L'École (78). Saint-Germain-en-Laye (78). Saint-Mandé (94). Suresnes (92). Vanves (92). Vélizy-Villacoublay (78). Commandant de la Base de Défense : Colonel Jean-Michel LEBRAUD. Belfort (90). Bourogne (90). Commandant de la Base de Défense : Colonel Jean-Michel MONBELLI-VALLOIRE. Auxonne (21). Besançon (25). Valdahon (25). Commandant de la Base de Défense : Colonel Olivier MERIAU. 3e Régiment du génie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Commandant de la Base de Défense : Colonel Michel FRIEDLING. Chaumont (52). Brienne-le-Château (10). Saint-Dizier (52). Vitry-le-François (51). Commandant de la Base de Défense : Colonel Gilbert HENRY. Colmar (68). Meyenheim (68). Commandant de la Base de Défense : Colonel Jean-Marc VIGILANT. Autun (71). Chalon-sur-Saône (71). Dijon-Longvic (21). Commandant de la Base de Défense : Colonel Frantz BRENGARTH. Épinal (88). Luxeuil-lès-Bains (70) Saint Sauveur Saint Walbert. Commandant de la Base de Défense : Colonel Christophe OURSEL. Aubigny (57). Metz (57). Thionville (57). Woippy (57). Commandant de la Base de Défense : Colonel Bruno DESGRANGES. Châlons-en-Champagne (51). Connantray-Vaurefroy (51). Mailly-le-Camp (10). Mourmelon-le-Grand (51). Mourmelon-le-Petit (51). Sissonne (02). Suippes (51). Commandant de la Base de Défense : Colonel Philippe MORALES. Écrouves (54). Lunéville (54). Nancy (54). Nancy / Ochey (54). Toul (54). Vandoeuvre-lès-Nancy (54). Commandant de la Base de Défense : Colonel Franck CATANY. Bitche (57). Dieuze (57). Phalsbourg (57). Sarrebourg (57). Commandant de la Base de Défense : Colonel Hugues WEBER. Drachenbronn (67). Gresswiller (67). Haguenau (67). Illkirch-Graffenstaden (67). Mützig (67). Neubourg (67). Strasbourg (67). Commandant de la Base de Défense : Colonel Alain ARTISSON. Commercy (55). Étain (55). Thierville-sur-Meuse (55). Rozelier (55). Verdun (55). Commandant de la Base de Défense : Colonel Christian TOURAILLES. Angoulème (16). Brie-la-Braconne (16). Commandant de la Base de Défense : Colonel Laurent MATHOU. Beauséjour. Bordeaux. Floirac. Mérignac. Saint-Médard-en-Jalles. Sougè-Martignas sur Jalles. Vayres. Commandant de la Base de Défense : Colonel Jérôme GOISQUE. Brive-la-Gaillarde (19). Guéret (23). La Courtine (23). Saint-Astier (24). Tulle (19). Commandant de la Base de Défense : Colonel Jean-Pascal BRETON. Biscarosse (40). Cazaux (33). La Teste du Buch (33). Commandant de la Base de Défense : Colonel Hervé TEMPOREL. Agen (47). Castelsarrasin (82). Caylus (82). Montauban (82). Commandant de la Base de Défense : Colonel Christophe OURSEL. Base aérienne 118 (Air). CEAM : Centre d'Expériences Aériennes Militaires (Air). Le Centre d'Expériences Aériennes Militaires a pour mission l'étude, l'expérimentation et la définition des futures utilisations des équipements testés. Il se compose d'"Équipes de marques", petites unités d'experts spécialisés dans un domaine et d'escadrons, unités plus importantes. Il comprend ainsi : l'Escadron de chasse et d'expérimentation 05.330 Côte d'Argent équipé de plusieurs types d'avions de chasse utilisés pour la mise au point des nouveaux armements qui les équipent (Mirage F1 - Mirage 2000 - Rafale etc.), l'EPIGE 07/330, Escadron de Programmation et d'Instruction en Guerre Électronique, qui a la charge de l'expérimentation et de la programmation des systèmes d'autoprotection des aéronefs (avions de combat, avions de transport, hélicoptères).. CDC : Centre de détection et de contrôle (Air). GSBdD : Grouepement de soutien de la base de défense (Interarmées). Détachement du 25e Régiment du génie de l'air (Air). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Commandant de la Base de Défense : Colonel Pierre-Louis BREGAL. Anglet (64). Bayonne (64). Dax (40). Pau (64). Sedzère (64). Tarbes (65). Uzein (64). Commandant de la Base de Défense : Colonel Bruno FREMIN DU SARTEL. Châtellerault (86). Fontenay-le-Comte (85). Poitiers (86). Saint-Maixent-L'École (79). Commandant de la Base de Défense : Colonel Didier SERVOISE. Cognac (16). La Rochelle (17). Rochefort (17). Saintes (17). Commandant de la Base de Défense : Colonel François PLESSY. Légion étrangère : 2e Régiment étranger parachutiste (Terre). Le 2e REP est l'héritier direct du 2ème bataillon étranger de parachutistes. Mais en qualité de seule unité parachutiste de la Légion étrangère encore en activité, le 2e REP est également l'héritier de toutes les unités paras Légion d'Indochine et d'Algérie, soit de la compagnie parachutiste du 3e régiment étranger d'infanterie, précurseur en la matière, des 1er , 2e et 3e Bataillons étrangers de Parachutistes d'Indochine et du 1er Régiment étranger de Parachutistes d'Algérie. Le 2e BEP voit le jour à Sétif en 1948. Dès le début de 1949, ce bataillon est engagé en Indochine où il se couvre de gloire ; il y restera jusqu'en 1955, date à laquelle il s'embarque pour l'Algérie après avoir reçu la fourragère aux couleurs de la Légion d'honneur. C'est à cette même époque qu'il se réorganise pour adopter une structure régimentaire et devenir le 2e REP. Depuis sa création, le 2e REP a toujours été à la pointe des engagements de l'armée française, comme l'indique la liste des opérations auxquelles le régiment a participé (Indochine, Algérie, Kolwezi, Tchad, Liban, Gabon, Golfe, Somalie, Rwanda, Djibouti, Bosnie, RCA, Brazzaville, Bosnie, Kosovo, Côte d'Ivoire). Adresse postale : Camp Raffalli 20 260 CALVI Mission : Le 2e REP est l'un des quatre régiments d'infanterie de la 11e brigade parachutiste (11e BP).L'intervention aéroportée est le mode d'action privilégié du 2e REP mais le régiment est également capable de s'engager sous blindage avec ses VAB comme ce fut le cas ces dernières années, en Ex-Yougoslavie, en Centrafrique et au Congo. Il a la singularité d'avoir spécialisé chacune de ses quatre compagnies de combat dans un domaine d'emploi particulier (combat en zone urbaine, combat en montagne, compagnie amphibie, tir de précision et maniement des explosifs) Composition : 1160 hommes / 9 compagnies 1 compagnie de commandement et de logistique (CCL) 1 compagnie d'administration et de soutien (CAS) 1 compagnie de maintenance régimentaire (CMR) 5e Cie 1 compagnie d'éclairage et d'appui (CEA) 4 compagnies de combat 1 une compagnie élémentaire de réserve (CER) 6e Cie. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Commandant de la Base de Défense : Colonel Pascal VIGNERON. Carcassonne (11). Castelnaudary (11). Mont-Louis (66). Narbonne (11). Bram (11). Commandant de la Base de Défense : Colonel Hubert BROCHIER. Clermont-Ferrand (63). Issoire (63). Moulins (03). Varennes-sur-Allier (03). Commandant de la Base de Défense : Colonel Michel BRUCHON. Draguignan (83). Fréjus (83). Le Cannet des Maures (83). Monferrat (83). Roquebrune-Cap Martin. Commandant de la Base de Défense : Colonel Thibault DE BREBISSON. 4e Régiment de chasseurs (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). Commandant de la Base de Défense : Colonel Pascal MARTIN. Barby (73). Chamonix (74). Cran-Gevrier (74). Montbonnot-Saint-Martin. Varces. Commandant de la Base de Défense : Colonel Marc VINCHON. Istres (13). Miramas (13). Salon-de-Provence (13). Commandant de la Base de Défense : Colonel Alain DAVID. Laudun (30). Nîmes (30). Orange (84). Commandant de la Base de Défense : Colonel Roger ROUAUD. Ambérieu-en-Bugey (01). La Valbonne (01). Commandant de la Base de Défense : Colonel Antoine HUBERT. Lyon (69). Mont Verdun (69). Roanne (42). Saint-Etienne (42). Commandant de la Base de Défense : Colonel René GRISOLLE. Aix-en-Provence (13). Aubagne (13). Carnoux-en-Provence (13). Marseille (13). Commandant de la Base de Défense : Colonel Philippe KIRSCHER. Légion étrangère : 2e Régiment étranger de génie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la bese de défense (Interarmées). Commandant de la Base de Défense : Colonel Gilles VILLEANVE. Ajaccio (2A). Solenzara (2A). Commandant de la Base de Défense : Contre-Amiral Denis BERAUD. Cuers (83). Hyères (83). Hyères/Le Levant (83). Saint Mandrier (83). Toulon (83). Six-Fours-les-Plages (83). Commandant de la Base de Défense : Colonel Jean-Luc MERCURY. Balma (31). Castres (81). La Cavalerie (12). Muret (31). Pamiers (09). Toulouse (31). Commandant de la Base de Défense : Colonel Arnaud DUPUY DE LA GRAND RIVE. Chabeuil (26). Portes-lès-Valence (26). Valence (26). Commandant de la Base de Défense : Colonel François LAPLACE. Angers (49). Champagné (72). Fontevraud-L'Abbaye (49). La Flèche (72). Le Mans (72). Nantes (44). Saumur (49). Commandant de la Base de Défense : Contre-Amiral Charles-Henri DU CHE. Brest (29). Crozon (29). Lann-Bihoué (56). Landivisiau (29). Lanvéoc (29). Loperhet (29). Lorient (56). Commandant de la Base de Défense : Colonel Laurent RATAUD. Avord (18). Neuvy-Pailloux (36). Rosnay (36). Savigny-en-Septaine (18). Salbris (41). Bourges (18). Commandant de la Base de Défense : Colonel Luc DE RANCOURT DE MINERAND. Bricy (45). Chanteau (45). Châteaudun (28). Favières (28). Gien (45). Olivet (45). Orléans (45). Commandant de la Base de Défense : Capitaine de Vaisseau Eric LENORMAND. Cherbourg (50). Querqueville (50). Commandant de la Base de Défense : Colonel Vincent SEVERIN. Évreux. Val de Reuil. Commandant de la Base de Défense : Colonel Marc PAITIER. Bruz (35). Cesson-Sévigné (35). Rennes (35). Saint Aubin du Cormier (35). St-Jacques-de-la-Lande (35). Commandant de la Base de Défense : Colonel Pascal DELERCE. Cinq-Mars-la-Pile (37). Nouâtre (37). Romorantin (41). Tours (37). Commandant de la Base de Défense : Colonel Frédéric DESROCHES. Guer (56). Vannes (56). Légion étrangère : 3e Régiment étranger d'infanterie (Terre). 3E R.E.I. Quartier Commandant Forget BP 527 97307 KOUROU CEDEX. 9e Régiment d'infanterie de marine (Terre). 9e RIMa Quartier Loubère BP 6019 97306 CAYENNE CEDEX Tél. 05 94 00 20 04 Fax. 05 94 00 20 06. Base aérienne 367. Base navale Dégrad des Cannes. District social interarmées. CSN : Centre du service national. CIRFA : Centre d'information et de recrutement des forces armées. COMGEND : Commandement de la Gendarmerie. DICOM-FAG : Dir. des commissariats Outre-Mer des forces armées en Guyane. DIASS-FAG : Dir. interarmées du service de santé des armées en Guyane. EMIA-FAG : État-major interarmées des forces armées de Guyane. Martinique (97.2). Guadeloupe (97.1). La Réunion (97.4). Mayotte (97.6). Détachement Air 376. DA 376 BP 01 98840 LA TONTOUTA. Base aérienne 186. BAN Tontouta BP 01 98840 LA TONTOUTA. Base navale de Nouméa-Chaleix. BN Nouméa-Chaleix BP 38 98845 NOUMEA CEDEX. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). GSBdD Nouvelle-Calédonie Caserne Gally-Passebosc BP 2962 98846 NOUMEA CEDEX. Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique en Polynésie. RIMa P-P BP 9462 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Centre du service national. CSN Caserne Lieutenant-Colonel Broche BP 9462 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Etat-Major Interarmées des Forces Armées en Polynésie Française. EMIA FAPF BP 9420 98715 PAPEETE CMP TAHITI. GSBdD : Groupement de Soutien à la Base de Défense (Interarmées). GSBdD Polynésie Française BP 9435 98715 PAPEETE CMP TAHITI. DIRISI : Direction Interarmées des Réseaux d'Infrastructures et et Systèmes d'Information. DIRISI BP 9420 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Direction Interarmées du Service de Santé. DIASS BP 9462 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Base Aérienne 190. BA 190 BP 9504 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Base Navale de Papeete. BN Papeete BP 9435 98715 PAPEETE CMP TAHITI. Base aérienne 104 d'Al Dhafra. BA 104 Al Dhafra SP 85800 00869 ARMEES. Base navale d'Abou Dhabi. BN Abou Dhabi Port Zayed SP 85800 00869 ARMEES. Groupement Terre - Centre d'entraînement aux opérations désertiques et urbaines des EAU. GT-CENZDEAU Zayed Military City SP 85800 00869 ARMEES. 5e Régiment interarmées d'Outre-Mer. 5e RIAOM Quartier Brière de l'Isle SP 85010 00804 ARMEES. 5e Régiment interarmées d'Outre-mer (Terre). 13e Demi-Brigage de Légion Étrangère. Base aérienne 188. BA 188 SP 85012 00806 ARMEES. Détachement Marine de Djibouti. DETMAR Djibouti SP 85020 00809 ARMEES. Centre hospitalier des armées Bouchard. CHA Bouffard SP 85024 00812 ARMEES. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). GSBdD Djibouti SP 85014 00803 ARMEES. 6e Bataillon d'infanterie de marine (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). 23e Bataillon d'infanterie de marine. 23e BIMa Camp Bel-Air BP 3013 DAKAR SENEGAL. Base aérienne 160. BA 160 BP 3024 DAKAR SENEGAL. Détachement Marine du Cap-Vert. Détmar Cap-Vert Arsenal de la Marine BP 3024 DAKAR SENEGAL. Base aérienne 110 (Air). EGI : Établissement géographique interarmées (Interarmées). Unité française de vérification (Interarmées). Le périmètre des actions de l'UFV englobe toutes les mesures de vérification ordonnées par l'EMA au titre des accords internationaux de maîtrise des armements dont la France est signataire, tels que le traité sur les Forces conventionnelles en Europe, le Document de Vienne ou le régime Ciel ouvert. Ces mesures se traduisent par l'accompagnement d'inspecteurs étrangers sur les sites militaires nationaux et, réciproquement, par la participation à des missions d'évaluation, notamment en Europe de l'Est et en Asie centrale. Inspections croisées et échanges de cadres concourent à consolider la confiance entre les Etats signataires de ces traités.. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). DRM : Dir. du renseignement militaire (Interarmées). EMIA-FE : État-major interarmées de forces et d'entraînement (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Base aérienne 921 (Air). SIC CIRISI (Interarmées). CLIFA : Centre de liquidation des factures (Interarmées). SSLT : Service spécialisé de la logistique et du transport (Interarmées). Etat major Brigade de transmissions et d'appui au commandement (Terre). Détachement du 8e Régiment du matériel (Terre). 41e Régiment de transmissions. CFT : Commandement des forces terrestres (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). ESN : Établissement du service national (SGA). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information(Interarmées). Corps de réaction rapide - France (Terre). IRBA : Institut de recherche biomédicale des armées (Interarmées). SIC CIRISI : Antenne systèmes d'information et de communication / Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). CSEM : Centre sportif d'équitation militaire (Terre). CNSD : Centre national des sports de la défense (Interarmées). CSLSEA : Centre de soutien logistique du service des essences des armées (Interarmées). 121e Régiment du Train (Terre). DIV. LOG. AMONT (Terre). GSBdD (Interarmées). Détachement des écoles militaires de Bourges (Terre). État-major de la brigade logistique (Terre). CTTS : Centre de transports et de transits de surface (Terre). CFIM : Centre de formation initiale militaire (Terre). Groupement de stockage et d'entretien (Interarmées). Essais propulseurs (DGA). CTM : Centre de transmission marine de Ste Assise (Marine). Maîtrise NRBC (DGA). Direction centrale service du commissariat des armées (Interarmées). SPAC : Service parisien de soutien de l'administration centrale (SGA). SASF : Service d'architecture des systèmes de forces (DGA). Centre de transfusion sanguine des armées (Interarmées). Hôpital d'instruction des armées de Percy (Interarmées). SPRA : Service de protection radiologique des armées (Interarmées). Groupement de recrutement de la Légion étrangère (Terre). DPMM : Dir. du personnel militaire de la marine (Marine). Dir. centrale des systèmes d'information de la marine (Marine). - DIRISI IDF : Dir. interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information Ile-de-France - CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructures des sytèmes d'information (Interarmées). DIRISI : Dir. interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). Dir. centrale de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD). Ministre : Cabinet / Mission d'aide au pilotage / Sous-dir. des bureaux du cabinet (SGA). DRH-MD : Dir. des ressources humaines du ministère de la défense (SGA). DMPA : Dir. de la mémoire, du patrimoine et des archives (SGA). École de guerre (Interarmées). CSN : Centre du service national (SGA). SPAC : Service parisien de soutien de l'administration centrale (SGA). État-major de l'armée de l'air (Air). DRH-AA : Dir. des ressources humaines de l'armée de l'air (Air). DC SIMMAD : Dir. centrale de la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense (Air). CIRISI Balard / Creil / Maison-Laffite / MinDef (Interarmées). État-major de la marine (Marine). Gendarmerie de l'air (Air). CESAM : Centre d'étude et de stratégie aérienne militaire (Air). CESA : Centre d'études stratégiques aérospatiales (Air). Unité de management (DGA). DC SSA : Dir. centrale du service de santé des armées (Interarmées). Sous-chefferies de l'administration centrale de la Marine (Marine). DC SSF : Dir. centrale du service de soutien de la flotte (Marine). CTG : Centre de transmission gouvernemental (Interarmées). Groupement de recrutement et de sélection de la RégionTerre Ile-de-France (Terre). État-major de l'armée de terre (Terre). DRH-AT : Dir. des ressources humaines de l'armée de terre (Terre). DC SIMMT : Dir. centrale de la structure intégrée de la maintenance du matériel terrestre (Terre). CESAT : Collège de l'Enseignement supérieur de l'armée de terre (Terre). Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce (Interarmées). État-major des armées (Interarmées). CDEF : Centre de doctrine et d'emploi des forces (Terre). Dir. du secrétariat général pour l'administration (SGA). DRM : Dir. du renseignement militaire (Interarmées). DC DIRISI : Dir. centrale de la direction des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). DC SCA : Dir. centrale du service du commissariat des armées (Interarmées). Le service du commissariat des armées (SCA) est un service des forces armées françaises créé le 1er janvier 2010. Il remplace les anciens commissariats d'armée , dissous a cette meme date, en reprenant la majeure partie de leurs attributions, sous les ordres du chef d'état-major des armées. Un commissaire général « de corps d'armée », « hors classe » ou « de corps aérien » (4 étoiles), appartenant à l'un des trois corps de commissaires aux armées, dirige la direction centrale du service du commissariat des armées. Relèvent directement de la direction centrale : Les directions du commissariat en région terre ; Le commissariat administratif de l'armée de terre ; Le service central d'études et de réalisations du commissariat de l'armée de terre ; Le service interarmées de liquidation des transports (SILT) ; Le centre d'études et de développement informatique du commissariat de l'armée de terre ; Les directions locales du commissariat de la marine (DCM) ; Le service technique et des marchés généraux du commissariat de la marine ; Le service des droits financiers individuels et des affaires contentieuses (SDFIAC) ; Le service des finances des formations, des achats et de la comptabilité (SFFAC) ; Les établissements logistiques du commissariat de l'air (ELCA) ; Le centre de production alimentaire de l'air ; Les directions du commissariat d'outre-mer placées pour emploi auprès des commandants supérieurs dans les départements et les collectivités d'outre-mer des forces ou éléments de forces à l'étranger (DICOM) ; Les directions du commissariat en opération extérieure placées pour emploi auprès des commandants des forces françaises engagées en opérations hors du territoire national (DIRCOM) ; Le centre interarmées de la solde ; Le service exécutant de la solde unique ; Le service ministériel opérateur des droits individuels ; Le centre interarmées d'administration des opérations (CIAO) ; Le centre d'expertise de soutien général des armées (CESGA) ; Les plates-formes achats finances (PFAF) ; Le centre d'administration ministériel des indemnités de déplacement (CAMID) ; Le centre de liquidation des factures (CLiFA) ; Le centre d'expertise du soutien du combattant et des forces (CESCoF) ; Le centre d'audit administratif et financier (CAAFi) ; Le centre d'analyse et de contrôle interne comptable (CACIC) ; Le service spécialisé de la logistique et du transport ; Les services locaux du contentieux (SLC) ; Relèvent des directions du commissariat en région terre : Les commissariats de l'armée de terre ; Les centres territoriaux d'administration et de comptabilité ; Les établissements ravitailleurs du commissariat de l'armée de terre ; Les établissements spécialisés du commissariat de l'armée de terre ; Relève du service central d'études et de réalisations du commissariat de l'armée de terre : L'établissement de diffusion, d'impression et d'archives du commissariat de l'armée de terre ; Relèvent du service des finances des formations, des achats et de la comptabilité (SFFAC) : La structure centrale d'achat et de mandatement (SCAM) ; Des structures spécialisées d'achat et de mandatement (SSAM) ; Les structures locales d'achat et de mandatement (SLAM) ; Le centre air de comptabilité (CAC).. SEREBC : Service de l'exécution budgétaire et des comptabilités des opérations d'armement (DGA). CSRH : Centre de service des ressources humaines (DGA). DAF : Dir. des affaires financières (SGA). DC SIMU : Dir. centrale du service interarmées des munitions (Interarmées). CAAFI : Centre d'audit administratif et financier (Interarmées). Administration centrale de la DGA. CESCOF : Centre d'expertise du soutien du combattant et des firces (Interarmées). CESGA : Centre d'expertise du soutien général des armées (Interarmées). CACIC : Centre d'analyse et de contrôle interne comptable (Interarmées). GTAPI : Groupe de transit et d'administration des personnels isolés (Terre). EMSOME : École militaire supérieure de l'Outremer et de l'étranger (Terre). Lycée militaire (Terre). ESID : Établissement de soutien de l'infrastructure de la défense (SGA). EM-RTIDF : État-major de la Région Terre Ile-de-France (Terre). DR SSA : Dir.régionale du service de santé des armées (Interarmées). PFAF : Plate-forme d'achats et finances (Interarmées). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructures et des systèmes d'information (Interarmées). Hôpital d'instruction des armées de Bégin (Interarmées). CETIMA : Centre de traitement de l'information médicale des armées (Interarmées). CRISAT : Centre de réalisation informatique des systèmes de l'armée de terre (Terre). 8e Régiment de transmissions (Terre). Dir. centrale du service des essences des armées (Interarmées). Base aérienne 107 (Air). Base aérienne 107 / pôle SSI (Interarmées). COMALAT : Commandement de l'aviation légère de l'armée de terre (Terre). CIAO : Centre interarmées d'administration des opérations (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructures et des systèmes d'information (Interarmées). SSLT : Service spécialisé de la logistique et du transport (Interarmées). DSAE : Dir. de la sécurité aéronautique de l'État (Air). 35e Régiment d'infanterie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmée). 1er Régiment d'artillerie (Terre). 511e Régiment du train (Terre). 19e Régiment de génie (Terre). 6e Régiment du matériel (Terre). EM 7e BB : État-major de la 7e Brigade blindée (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmée). Un groupement de soutien de base de défense (GSBdD) est un organisme interarmées de l'armée française, relevant du chef d'état-major des armées. Seule formation administrative disposant de l'autonomie financière au sein d'une base de défense (BdD), le GSBdD assure des fonctions mutualisées d'administration générale et de soutien commun (AGSC). Selon la taille de la BdD et la nature des missions des unités soutenues, le groupement de soutien peut être dirigé par un officier général, un officier supérieur ou un agent civil de catégorie A du ministère de la défense. Les fonctions AGSC recouvrent notamment : l'administration des ressources humaines et de la solde ; la comptabilité des matériels communs ; les finances ; l'administration des déplacements ; les achats ; l'habillement, le campement, l'ameublement ; la restauration, les loisirs, l'hébergement, l'hôtellerie ; le suivi des marchés de soutien commun (espaces verts...) ; la suppléance engagement et transport le transport local ; la maintenance infrastructure de niveau I ; le courrier ; la maintenance des matériels commissariat ; la distribution du carburant terrestre ; la sécurité et le gardiennage ; la reprographie ; le nettoyage des locaux.. État-major de force n°1 (Terre). CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmée). 13e Régiment du génie (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). 61e Régiment d'artillerie (Terre). EPM (Interarmées). Base aérienne 113 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). ERS : Établissement de ravitaillement sanitaire (Interarmées). 152e Régiment d'infanterie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). RMT : Régiment de marche du Tchad (Terre). Lycée militaire (Terre). Base pétrolière interarmées (Interarmées). Base aérienne 102 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CFA : Commandement des forces aériennes (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). 1er régiment de tirailleurs (Terre). Base aérienne 116 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). SIC : Antenne systèmes d'information et de communication (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). SESU : Service exécutant de la solde unique (Interarmées). Hôpital d'instruction des armées Legouest (Interarmées). ESID : Établissement du service d'infrastructure de la Défense (SGA). DR-SSA : Dir. régionale du service de santé des armées(Interarmées). CMG : Centre minitériel de gestion (Interarmées). PFAF : Plate-forme achats finances (Interarmées). 3e Régiment de hussards (Terre). État-major Region Terre Nord-Est (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Musique de la Région Terre Nord-Est (Terre). DIRISI + CIRISI : Dir. + Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). 40e RT (Terre). Dét. du 8e Régiment du matériel (Terre). 1er Régiment d'artillerie de marine (Terre). État-major de la 1ère Brigade mécanisée (Terre). CNCIA : Commission nationale de contrôle interarmes (Terre). Établissement principal des munitions (Interarmées). CEPC : Centre d'entraînement des postes de commandement (Terre). CENTAC : Centre d'entraînement au combat (Terre). Au regard des engagements actuels, le combat ne peut être envisagé que sous le spectre de l'interarmes. En effet, au moment où les unités sont constituées en sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA), il était nécessaire de repenser les modalités de préparation opérationnelle des forces. Avec ses infrastructures adaptées et modernisées, le Commandement des centres de préparation des forces (CCPF) est une véritable machine de guerre au service des combattants dans un seul et unique but : « Se préparer inlassablement à l'engagement opérationnel », conformément à la directive du général d'armée Elrick Irastorza chef d'état-major de l'armée de Terre. Nouvelles missions pour le CCPF Parcours contre les engins explosifs improvisés (EEI), exercice poste de commandement de niveau 4, tir ERYX (missile anti-char), vie en poste opérationnel avancé ou en milieu montagneux, le combattant peut trouver dans ce sanctuaire dédié à la préparation opérationnelle un large éventail d'activités très proches des conditions de son futur engagement. Ces dernières années, la préparation opérationnelle était devenu plus difficile à conduire dans les formations en raison du nombre de missions. D'où la décision de créer le CCPF qui regroupe aujourd'hui 8 centres d'entraînement et une commission nationale. Deux centres dédiés à la préparation opérationnelle des SGTIA Deux centres, au sein du CCPF, se consacrent essentiellement à la préparation opérationnelle des SGTIA : le Centre d'entraînement au combat (CENTAC) et le Centre d'entraînement en zone urbaine (CENZUB), avec un seul mot d'ordre : la pédagogie du succès. « Les analystes du CENTAC ont une vision claire et synthétique de l'action des SGTIA grâce aux vidéos, à l'écoute et à l'expertise des 50 équipes d'observateurs, arbitres et conseillers qui quadrillent le terrain », indique le colonel Dutroncy, chef de corps du CENTAC. Le principe adopté au CENZUB est le même. Villages ruraux, zones industrielles, centres-villes complexes ou encore réseaux souterrains… Il offre une réalité urbaine que l'on peut rencontrer sur n'importe quel théâtre. Tout est mis en scène pour décontenancer le combattant. Ses capacités d'observation et de communication peuvent vite être altérées. Les instructeurs qualifiés action en zone urbaine (AZUR) donnent toutes les ''ficelles'' pour que cette intégration interarmes se fasse au plus bas échelon.. CCPF : Commandement des centres de préparation des forces (Terre). 8e Régiment du matériel (Terre). Détachement du 19e Régiment du génie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Détachement de l'École de la logistique et du Train (Terre). 501e Régiment de chars de combat (Terre). CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). CEB : Centre d'entraînement des brigades (Terre). Établissement spécialisé du commissariat des armées (Interarmées). CENZUB : Centre d'entraînement au combat en zone urbaine (Terre). ELT : Détachement de l'École de la logistique et du train (Terre). 40e Régiment d'artillerie (Terre). 132e Bataillon cynophile de l'armée de terre (Terre). 516e Régiment du train (Terre). 53e Régiment de transmissions (Terre). Établissement administratif et technique du services des essences des armées (Interarmées). Centre expert des ressources humaines (Interarmées). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIAS : Centre interarmées de la solde (Interarmées). ESN : Établissement du service national (SGA). Base aérienne 133 (Air). CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). AIA : Dét. des ateliers de l'industrie aéronautique (Air). GRSRTNE : Groupement de recrutement et de sélection de la Région Terre Nord-Est (Terre). 16e Bataillon de chasseurs (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). 1er Régiment d'hélicoptères de combat (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). 1er Régiment d'infanterie (Terre). Base aérienne 901 (Air). Dét. 6e Régiment du matériel (Terre). 54e Régiment de transmissions (Terre). 2e Régiment de hussards (Terre). 28e Groupe géographique (Terre). État-major de la Brigade de renseignement (Terre). 291e Bataillon de chasseurs allemands (Bundeswehr). 44e Régiment de transmissions (Terre). Établissement secondaire de munitions (Interarmées). CFIAR : Centre de formation interarmées au renseignement (Interarmées). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). État-major de la 2e Brigade blindée (Terre). BQGCRRE : Bataillon de quartier général du corps de réaction rapide européen (Terre). SNF-CE : Soutien national français (Terre). CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). 8e Régiment d'artillerie (Terre). 3e Régiment d'hélicoptères de combat (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). 1er Régiment de chasseurs (Terre). Dét. du 8e Régiment du matériel (Terre). Établissement principal de munitions (Interarmées). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmée). Un groupement de soutien de base de défense (GSBdD) est un organisme interarmées de l'armée française, relevant du chef d'état-major des armées. Seule formation administrative disposant de l'autonomie financière au sein d'une base de défense (BdD), le GSBdD assure des fonctions mutualisées d'administration générale et de soutien commun (AGSC). Selon la taille de la BdD et la nature des missions des unités soutenues, le groupement de soutien peut être dirigé par un officier général, un officier supérieur ou un agent civil de catégorie A du ministère de la défense. Les fonctions AGSC recouvrent notamment : l'administration des ressources humaines et de la solde ; la comptabilité des matériels communs ; les finances ; l'administration des déplacements ; les achats ; l'habillement, le campement, l'ameublement ; la restauration, les loisirs, l'hébergement, l'hôtellerie ; le suivi des marchés de soutien commun (espaces verts...) ; la suppléance engagement et transport le transport local ; la maintenance infrastructure de niveau I ; le courrier ; la maintenance des matériels commissariat ; la distribution du carburant terrestre ; la sécurité et le gardiennage ; la reprographie ; le nettoyage des locaux.. 1er Régiment d'infanterie de marine (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). CEDOCAR : Centre d'information et de documentation de l'armement (DGA). 515e Régiment du train (Terre). Détachement aérien 204 (Air). État-major de la Région Terre Sud-Ouest (Terre). Hôpital d'instruction des armées R. Picqué (SSA). GRS : Groupement de recrutement et de sélection (Terre). ESID : Établissement du service d'infrastructure de la défense (SGA). CSN : Centre du service national (SGA). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). CADI : Centre de paiment et autres droits individuels (Interarmées). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Un groupement de soutien de base de défense (GSBdD) est un organisme interarmées de l'armée française, relevant du chef d'état-major des armées. Seule formation administrative disposant de l'autonomie financière au sein d'une base de défense (BdD), le GSBdD assure des fonctions mutualisées d'administration générale et de soutien commun (AGSC). Selon la taille de la BdD et la nature des missions des unités soutenues, le groupement de soutien peut être dirigé par un officier général, un officier supérieur ou un agent civil de catégorie A du ministère de la défense. Les fonctions AGSC recouvrent notamment : l'administration des ressources humaines et de la solde ; la comptabilité des matériels communs ; les finances ; l'administration des déplacements ; les achats ; l'habillement, le campement, l'ameublement ; la restauration, les loisirs, l'hébergement, l'hôtellerie ; le suivi des marchés de soutien commun (espaces verts...) ; la suppléance engagement et transport le transport local ; la maintenance infrastructure de niveau I ; le courrier ; la maintenance des matériels commissariat ; la distribution du carburant terrestre ; la sécurité et le gardiennage ; la reprographie ; le nettoyage des locaux.. Centres techniques (Interarmées). PFAF : Plate-forme achats finances (Interarmées). DIRISI : Dir. interarmées des réseaux et infrastructure des systèmes d'information (Interarmées). Service Qualité (DGA). Atelier industriel de l'aéronautique (Air). Base aérienne 106 (Air). CSFA : Commandement du soutien des forces aériennes (Air). Le commandement du soutien des forces aériennes (CSFA) met à disposition et entretient les équipements, les systèmes d'information et de communication (SIC) ainsi que les infrastructures. Le CSFA fournit également des prestations liées au soutien de l'homme et à la logistique (ravitaillement et transport), aux forces de l'armée de l'air qui opèrent ou s'entraînent. Le CSFA est organisé en quatre brigades : Brigade technique et logistique, Brigade infrastructure, Brigade des systèmes d'information et de communication, Brigade soutien de l'homme : depuis le 1er janvier 2010, les trois services du commissariat de chacune des armées ont fusionné pour donner naissance au service du commissariat des armées (SCA).. CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Essais de missiles (DGA). 13e Régiment de dragons parachutistes (Terre). Histoire Héritier des « dragons de Monsieur » au 18e siècle puis devenu 13e régiment de dragons sous la Révolution et l'Empire, le régiment s'est illustré dans bon nombre des batailles de l'époque. Lors des deux conflits mondiaux, le 13e régiment de dragons s'est distingué à Ypres en 1914 et à Verdun en 1916 avant d'être pratiquement anéanti lors des combats du printemps de 1940. Il participera cependant aux combats de la Libération en 1945. Devenu parachutiste en 1952, il prend part aux opérations en Algérie avant d'être rapatrié en métropole où il est transformé en régiment interarmes de recherche de renseignement en 1963. Implanté depuis cette année-là dans le Saulnois, il est l'élément clé des besoins en renseignement du haut commandement national. Le 13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP) est aujourd'hui de toutes les opérations extérieures dans lesquelles notre pays est engagé. Mission Le 13e RDP est une formation interarmes des forces spéciales Terre, spécialisée dans la recherche du renseignement par des moyens humains, sur n'importe quel théâtre, en temps de paix, de crise ou de guerre. Système complet de renseignement, il assure la recherche, le traitement et la diffusion du renseignement. En temps de paix, il contribue à satisfaire les besoins en renseignement d'intérêt militaire ; en temps de crise ou de guerre, à la décision d'engagement des forces, puis à la conduite de la manoeuvre aux échelons les plus élevés du commandement. Son emploi relève directement du chef d'État-major des armées (CEMA) et, par délégation, du directeur du renseignement militaire (DRM) et/ou du commandant des opérations spéciales (COS). Le 13e RDP appartient à la brigade des forces spéciales Terre (BFST) depuis le 1er juillet 2002 (date de création de la BFST), aux côtés du 1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine (1er RPIMa) et du 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS). Le 13e Régiment de dragons parachutistes appartient à la Brigade des forces spéciales terre depuis le 1er juillet 2002 (date de création de la BFST), aux cotés du 1erRégiment Parachutiste d'Infanterie de Marine (1er RPIMa) et du Détachement ALAT des opérations spéciales (DAOS).. Détachement du 3e Régiment du matériel (Terre). 126e Régiment d'infanterie (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). BSMat : Détachement 13e Base de soutien du matériel (Terre). Détachement du 126e Régiment d'infanterie (Terre). BSMat : Détachement de la 13e Base de soutien du matériel (Terre). BSMat : Détachement de la 13e Base de soutien du matériel (Terre). Pôle graphique (SGA). Essais de missiles (DGA). 17e Groupe d'artillerie (Terre). Base aérienne 120 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Essais en vol (DGA). SIC / CIRISI : Antenne systèmes d'information et de communication / Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). 48e Régiment de transmissions (Terre). 31e Régiment du génie (Terre). ELT : Détachement de l'École de la logistique et du train (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). 17e Régiment du génie parachutiste (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Bataillon de maintenance aéromobile (Terre). Détachement 3e Régiment du matériel (Terre). ETIA : Équipe technique interarmées (Interarmées). COMAR : Commandement de la marine (Marine). 1er Régiment de parachutiste d'infanterie de marine (Terre). EALAT : École d'aviation légère de l'armée de terre (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). BCAAM : Bureau central d'archives administratives militaires (SGA). École des troupes aéroportées (Terre). Établissement principal de munitions (Interarmées). 35e Régiment d'artillerie parachutiste (Terre). 1er Régiment de hussards parachutistes (Terre). État-major brigade des forces spéciales terre (Terre). 5e Régiment d'hélicoptères de combat (Terre). RHFS : 4e Régiment d'hélicoptères des forces spéciales (Terre). BCAAM : Bureau central d'archives administratives militaires (SGA). CMFP : Centre militaire de formation professionnelle (SGA) => Défense Mobilité. Régiment d'infanterie et chars de marine (Terre). Détachement du 2e Régiment du matériel (Terre). État-major de la 9e Brigade légère blindée de marine (Terre). École nationale des sous-officiers d'active (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Base aérienne 709 (Air). CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). SPD : Service des pensions de la défense (SGA). Base aérienne 721 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). DFSOA : Dét. formation sous-officiers aéro (Marine). Base aérienne 722 (Air). 3e Régiment parachutiste d'infanterie de marine (Terre). 3e RPIMa Caserne Laperrine Rue du Manège BP 826 11012 CARCASSONNE CEDEX. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Légion étrangère : 4e Régiment étranger (Terre). 1er RE Quartier Danjou Route Pexiora 11452 CASTELNAUDARY CEDEX. CNEC : Centre national d'entraînement commando (Terre). Installé sur les deux sites de Collioure et de Montlouis, le Centre National d'Entraînement Commando (CNEC) dispose d'un complexe d'instruction incomparable, véritable synthèse de milieux exigeants et difficiles que sont la montagne et la mer, le CNEC aguerrit et forme chaque année plus de 2000 cadres de l'armée de terre et des autres armées. Sa devise est celle du 1er bataillon de Choc : "EN POINTE TOUJOURS" Le Centre national d'entraînement commando trouve ses origines auprès du Bataillon de choc et des groupes de Commando d'Afrique,de France, de Provence, de Cluny et de Paris qui prirent une part active à la libération de la France de 1943 à 1945 (Corse, Provence, Alsace, Allemagne-Autriche). Ces commandos furent regroupés en 1945 au sein du 1er Régiment de Choc puis du 1er Bataillon parachutiste de choc. En 1946 le 11ème Bataillon Parachutiste de choc a été créé et en 1955, la 11ème Demi-Brigade Parachutiste de choc composée des 1er et 11ème Bataillons, voit le jour. Ceux-ci mettent sur pied le groupement des commandos mixtes aéroporté, en Indochine et le groupement de marche en Algérie. Dissoute le 31 décembre 1963, cette demi-brigade a confié au centre national d'entraînement commando, créé le 1er janvier 1964 dans la garnison de Mont-Louis et de Collioure, la garde du drapeau du 1er Régiment de choc dont les plis renferment les titres de gloire : - Corse 1943 - Ile d'Elbe 1944 - Cap Negre Toulon 1944 - Haute Alsace 1944-1945 - Indochine 1947-1948 1951-1954.. Station radar (Air). CTM : Centre de transmission marine France Sud (Marine). BSMat : 13e Base de soutien du matériel (Terre). 92e Régiment d'infanterie (Terre). Atelier industriel de l'aéronautique (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). État-major de la 3e Brigade mécanisée (Terre). 28e Régiment de transmissions (Terre). BSMat : Détachement de la 13e Base de soutien du matériel (Terre). Détachement aérien 277 (Air). Écoles militaires (Terre). Détachement du 4e Régiment du matériel (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). École franco-allemande du Tigre (Terre). 21e Régiment d'infanterie de marine (Terre). EALAT : École de l'aviation légère de l'armée de terre (Terre). 3e Régiment d'artillerie de marine (Terre). 1er Régiment de chasseurs d'Afrique (Terre). Détachement du 19e Régiment du génie (Terre). Détachement 4e Régiment du matériel (Terre). Centre d'entraînement aux tirs interarmées (Terre). Détachement air (Air). 13e Bataillon de chasseurs alpins (Terre). École militaire de haute montagne (Terre). 27e Bataillon de chasseurs alpins (Terre). École des pupilles de l'air EPA 749 (Air). 7e Bataillon de chasseurs alpins (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). 93e Régiment d'artillerie de montagne (Terre). Etat-major de la 27e Brigade d'infanterie de montagne (Terre). Détachement du 7e Régiment du matériel (Terre). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Terre). Base aérienne 125 (Air). GSBdD : Grouepement de soutien de la base de défense (Interarmées). 25e Régiment du génie de l'air (Air). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Essais en vol (DGA). EPM : Établissement principal de munitions (Interarmées). Détachement du 4e Régiment du matériel (Terre). Base aérienne 701 (Air). SIC : Antenne systèmes d'information et de communication (Interarmées). Légion étrangère : 1er Régiment étranger de génie (Terre). Légion étrangère : 2e Régiment étranger d'infanterie (Terre). 503e Régiment du Train (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). État-major de la 6e Brigade légère blindée (Terre). Base aérienne 115 (Air). Légion étrangère : 1er Régiment étranger de cavalerie (Terre). CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructure des systèmes d'information (Interarmées). Base aérienne 278 (Air). 3e Régiment médical (Terre). CISAT : Centre d'instruction santé de l'armée de terre (Terre). ELT : Détachement de l'École de logistique et du train (Terre). 65e Régiment d'artillerie d'Afrique (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Hôpital d'instruction des armées Desgenette (Interarmées). Le premier hôpital militaire de Lyon est ouvert en 1831 sous le nom "d'Hôpital de la Nouvelle Douane", quai de la Charité, aujourd'hui quai Gailleton. Il y avait à cet endroit au XVII° et XVIII° siècles le couvent de Sainte-Elisabeth-en-Bellecour, dont les bâtiments avait été reconvertis début 1789 pour y installer l'administration des fermiers généraux et la douane, d'où le nom de "Nouvelle Douane" donné au bâtiment principal. la Révolution reconvertit les lieux en caserne. L'hôpital militaire de la Nouvelle Douane est rebaptisé en 1887 Hôpital militaire Desgenettes. L'hôpital occupera les locaux pendant 115 ans jusqu'en juin 1946, date d'ouverture du nouvel hôpital Desgenettes dans le quartier du Vinatier. Les bâtiments de l'ancien hôpital ont été démolis pour faire place au Sofitel. Le deuxième hôpital militaire est ouvert au moment de la guerre d'Italie en 1859, montée Saint-Sébastien sur les pentes de la Croix-Rousse, également dans un ancien couvent (les Collinettes) aussi reconverti en caserne à la Révolution. Baptisé hôpital Villemanzy en 1887, il fonctionnera épisodiquement au XX° siècle pour fermer en 1946, devenant une annexe de l'Ecole du Service de Santé jusqu'en 1980. Il est aujourd'hui le Cercle Villemanzy, Résidence Internationale de Lyon. En 2010 quatre organismes du Service de Santé des Armées sont établis à Lyon et sa Région : L'Ecole du Service de Santé des Armées (ESSA) implantée à Bron depuis 1981, qui par la fermeture prévue de son homologue l'école de Bordeaux deviendra en juillet 2011 l'Ecole de Santé des Armées (ESA) héritière des traditions des 2 écoles. Le 2 octobre 2010, la promotion entrant en 2ème année (145 élèves) a été baptisée "Carabins rouges" du nom familier donné avant 1870 aux élèves médecins de l'ancienne école de Strasbourg, qui se sont illustrés pendant le siège en 1870. L'Hôpital d'Instruction des Armées (HIA) DESGENETTES boulevard Pinel dans le 3ème arrondissement, établissement hospitalier ouvert à tous. La Direction Régionale du Service de Santé des Armées (DRSSA) de Lyon, à compétences inter-armées depuis 2005, logée au bastion St Laurent, place Bellevue, sur les pentes de la Croix-Rousse. Le Centre de Recherche du Service de Santé des Armées (CRSSA), présent à Lyon dans l'enceinte de l'hôpital Desgenettes jusqu'en 1988, est installé à la Tronche près de Grenoble dans les locaux de l'ancien hôpital militaire "Emile Pardé". Malheureusement sa fermeture est aujourd'hui programmée, par la décision de regroupement des centres de recherche sur le site de Brétigny-sur-Orge (91). A ces quatres organismes, il faudra ajouter fin 2011 les Centres Médicaux des Armées (CMA) en cours de mise en place, un par Base de Défense, avec des antennes médicales dans les Régiments ou bases opérationnelles. Ces CMA ne dépenderont plus que du Service de Santé, contrairement aux anciens Services Médicaux d'Unité (SMU) qui avaient une double subordination. Source : http://www.museemilitairelyon.com/spip.php?article68. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). EASSA : École d'application du service de santé des armées de Lyon (Interarmées). ESN : Établissement du service national (SGA). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). 7e Régiment du matériel (Terre). GRS : Groupement de recrutement et de sélection (Terre). PFAF: Plate-forme achats finances (Interarmées). GIACM : Groupement interarmées des actions civilo-militaires (Interarmées). État-major Région Terre Sud-Est (Terre). DR-SSA : Dir. régionale du service de santé des armées (Interarmées). DIRISI : Direction interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Musique de la RTSE (Terre). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Base aérienne 942 (Air). ESCA : Établissement spécialisé du commissariat des armées (Interarmées). EDIACA : Établissement de diffusion, d'impression et d'archives du commissariat des armées (Interarmées). Lycée militaire (Terre). Légion étrangère : 1er Régiment étranger (Terre). Commandement de la Légion étrangère (Terre). Musique de la Légion étrangère (Terre). 4e Régiment de dragons (Terre). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). Hôpital d'instruction des armées Laveran (Interarmées). État-major des forces n°3 (Terre). ESR : Établissement de ravitaillement sanitaires (Interarmées). GSE : Groupe de stockage et d'exploitation (Interarmées). SQ-CPP : Service qualité - Centre de prestation de proximité des ressources humaines (DGA). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Commandement de la Marine. Base aérienne 126 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la bese de défense (Interarmées). CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). Atelier industriel de l'aéronautique (Air). EPAN : Entrepôt principal de l'aéronautique naval (Marine). 54e Régiment d'artillerie (Terre). Base d'aéronautique navale (Marine). CEPA : Centre d'expérimentations pratiques de l'aéronautique navale (Marine). Essais de missiles (DGA). École de plongée (Marine). Commando Hubert (Marine). Centre d'instruction naval (Marine). - Unités à terre, - unités embarquées de surface, - unités embarquées sous-marins (Marine). ESID : Établissement du service d'infrastructure de la défense (SGA). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). EPPA : École du personnel paramédical des armées (Interarmées). Hôpital d'instruction des armées de Saint-Anne (Interarmées). Techniques navales (DGA). PFAF : Plate-forme achats finances (Interarmées). DTIM : Dir. de transit interarmées maritime (Interarmées). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). DR-SSA : Dir. régionale du service de santé des armées (Interarmées). Pôle ministériel de l'action sociale (SGA). DIRISI : Dir. interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). Essais de missiles (DGA). Station Six-Fours (Interarmées). Musique des équipages de la flotte (Marine). 1er Régiment du train parachutiste (Terre). État-major de la 11e Brigade parachutiste (Terre). Techniques aéronautiques (DGA). Musique de la Région Terre Sud-Ouest (Terre). 8e Régiment de parachustistes d'infanterie de marine (Terre). Détachement 8e Régiment parachutiste d'infanterie de marine (Terre). 3e Régiment du matériel (Terre). 3e RMAT 1 rue Marclan BP 60126 31605 MURET CEDEX. 1er Régiment de chasseurs parachutistes (Terre). 1er RCP Quartier Beaumont 09105 PAMIERS CEDEX. Régiment de soutien du combattant (Terre). ECOMETOC : École des marins météorologistes-océanographes (Marine). CIRISI : Centre intyerarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Techniques aéronautiques (DGA). GAMSTAT : Groupement aéromobile de la section technique de l'armée de terre (Terre). Établissement spécialisé du service du commissariat des armées (Interarmées). 1er Régiment de Spahis (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). 6e Régiment du génie (Terre). ESAG (Terre). ESCA : Établissement spécialisé du commissariat des armées (Interarmée). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmée). Techniques terrestres (DGA). 2e Régiment d'infanterie de marine (Terre). 2e Régiment de dragons - NBC (Terre). Le 2e RD est le plus ancien régiment de la cavalerie française : on peut en effet établir de manière certaine sa filiation directe en tant que régiment jusqu'en 1635 et en tant que corps de cavalerie jusqu'en 1556. Régiment de chars de la 2e brigade blindée jusqu'à l'été 2005, il a été réorganisé en régiment de défense nucléaire, radiologique, biologique et chimique le 1er juillet 2005 en fusionnant avec le groupe de défense NBC stationné à Draguignan. Condé-Dragons est l'unique régiment de l'armée de Terre organisé pour faire face aux menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques. IMPLANTATION Implanté au cœur de la vallée de la Loire à 15km de Saumur et à 3km de l'abbaye royale de Fontevraud, le 2e régiment de dragons se situe à 2h30 de Paris et à 50mm de Tours et Angers. 2e régiment de dragons - nucléaire, biologique et chimique Quartier de Gaulle BP 16 49590 Fontevraud l'Abbaye Tél. 02 41 83 82 99 ou 02 41 83 82 13 MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL Mission Seule unité spécialisée de défense NBC de l'armée de Terre et directement placée sous le commandement du CFT, le 2e RD est appelé à mettre sur pied des modules de défense NBC du volume de l'équipe à l'escadron, voire constituer le noyau d'un bataillon NBC multinational. Le régiment peut intervenir en appui des forces terrestres engagées sur un théâtre d'opération extérieure ainsi qu'au profit du territoire national en renfort des moyens de la sécurité civile. Les missions du 2e RD consistent à : Prévenir et gérer les incidents d'origine militaire ou technologique dans le domaine spécifique nucléaire, radiologique, biologique et chimique. Restaurer tout ou partie des capacités opérationnelles des forces soumises à de telles attaques. Composition 2 escadrons mixtes qui remplissent les missions de reconnaissance et de décontamination 3 escadrons de décontamination 1 escadron de commandement et de logistique 1 escadron de réserve Le régiment est armé par 61 officiers, 251 sous-officiers, 533 militaires du rang et 4 civils soit, au total 849 personnels. Matériel Les équipes de reconnaissance et d'évaluation (ERE) sont destinées à intervenir sur tout événement NRBC à caractère accidentel ou terroriste afin de renseigner les autorités sur les menaces ou dangers. Elles peuvent notamment reconnaître et délimiter une zone dangereuse, effectuer des prélèvements en vue de leur analyse ou encore réaliser des restaurations d'urgences (colmatage de fuite) ou procéder au confinement de produits dangereux. Le véhicule de l'avant blindé de reconnaissance NBC (VAB RECO NBC) est un laboratoire blindé équipé de système de spectrométrie ou de four chromatographie et d'informatique pour détecter et identifier les toxiques rencontrés. Il intervient en zone contaminée (protection par pressurisation) et est capable de réaliser une carte précise des zones contaminées grâce à un système GPS couplé à une cartographie informatique. Le véhicule de liaison de reconnaissance et d'appui NBC (VLRA NBC) est un camion équipé d'une réserve de 3000 litres d'eau et d'un système de haute pression et très haute température pour la décontamination approfondie de véhicules et d'infrastructures. Il est également aérotransportable. Le système de décontamination approfondi (SDA), monté sur un camion de type TRM 10000, permet de réaliser la décontamination approfondie des véhicules à chenilles ou à roues. Il permet également la décontamination de portions limitées de terrain grâce à une rampe située à l'avant. Il est aussi en mesure de décontaminer de grands véhicules ou des bâtiments grâce à une nacelle s'élevant jusqu'à 12m. Le centre de remise en condition du personnel (CERPE) est un système intégré de décontamination de personnes qui se déploie à partir d'un conteneur 20 pieds, transportable par camion TRM 10000. Il permet le traitement des militaires et de civils à une cadence de 20 à 30 personnes par heure. FORMATION - EMPLOIS Formation La formation de base s'effectue sur une durée de deux mois au cours de laquelle les jeunes recrues apprennent les rudiments de la vie militaire au centre de formation initiale militaire de Coëtquidan. Dans le domaine spécifique NBC, une formation de spécialisation initiale de 4 semaines est dispensée. Puis au cours de sa carrière, le militaire peut se spécialiser vers les domaines de la reconnaissance, des risques technologiques ou vers les métiers de soutien. Emplois Equipier d'évaluation NBC, servant décontamination NBC, pilote opérateur prélèvement sur VAB RECO NBC, conducteur, auxiliaire sanitaire, mécanicien, secrétaire.. Lycée Prytanée national militaire (Terre). Détachement du 2e Régiment du matériel (Terre). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmée). École d'état major (Terre). École de Cavalerie (Terre). - Unités à terre - Unités embarquées de surface - Unités embarquées sous-marin (Marine). DR-SSA : Dir. régionale du service de santé des armées (Interarmées). CAMID : Centre d'administration minitériel des indemnités de déplacement (Interarmées). PFAF : Plate-forme achats finances (Interarmées). PMAS : Pôle ministériel d'action sociale (SGA). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). GSBdD : Grouepement de soutien de la base de défense (Interarmées). Gendarmerie maritime (Marine). Hôpital d'instruction des armées Clermont-Tonnerre (Interarmées). ESID : Établissement du service d'infrastructure de la défense (SGA). DIRISI : Dir. interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). État-major CECLANT (Marine). État-major ALFOST (Marine). Base navale (Marine). Techniques navales (DGA). CIN : Centre d'instruction naval (Marine). - Unités à terre - Unités embarquées de surface - Unités embarquées sous-marins (Marine). Base aéronautique navale (Marine). Base aéronautique navale (Marine). Base aéronautique navale (Marine). École navale (Marine). Centre militaire de coordination et de contrôle - Base aérienne 705 (Air). - Unités à terre - Unités embarquées de surface - Unités embarquées sous-marins (Marine). État-major ALFUSCO. Commandos marine. Base aérienne 702 (Air). Détachement du 25e Régiment du génie de l'air(Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). 12e BSMAT (Terre). CTM : Centre de transmission (Marine). EPM (Interarmées). Détachement du 2e Régiment du matériel(Terre). Écoles militaires de Bourges (Terre). Techniques terrestres (DGA). STAT : Section technique de l'armée de terre (Terre). Centre de formation de Bourges (SGA). Base aérienne 123 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIRISI : Centre Interarmées des réseaux d'infrastructure des systèmes d'information (Interarmées). PCA : Pharmacie centrale des armées (Interarmées). Direction de l'approvisionnement en produits de santé (Interarmées). Dét. du 12 Régiment de cuirassiers (Terre). Base aérienne 279 (Air). SIC : Dét. des systèmes d'information et de commandement (Interarmées). Détachement de la 12e Base de soutien du matériel (Terre). 12e Régiment de cuirassiers (Terre). Direction du service national (SGA). 43e Bataillon de transmissions (Interarmées). Compagnie de gendarmerie (Marine). Établissement de contrôle (DGA). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). - Unités à terre - Unités embarquées de surface (Marine). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). École des fourriers (Marine). Base aérienne 105 (Air). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). Techniques hydrodynamiques (DGA). 2e Régiment du matériel (Terre). CIMD : Centre d'identification des matériels de la défense (Terre). Maîtrise de l'information (DGA). École des transmissions (Terre). PFAF : Plate-forme achats finances (Interarmées). CMG : Centre ministériel de gestion (SGA). ESID : Établissement du service d'infrastructure de la défense (SGA). DIRISI + CIRISI : Dir. + Centre interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (Interarmées). Établissement du service national (SGA). État-major de la Région Terre Nord-Ouest (Terre). Musique de la Région Terre Nord-Ouest (Terre). GRS : Groupement de recrutement et de sélection (Terre). 11e Régiment d'artillerie de marine (Terre). 785e Compagnie de guerre électronique (Terre). Groupement de recrutement et de sélection (Terre). Escadrille des avions de l'armée de terre (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Centre de détection et de contôle (Air). BSMat : 14e Base de soutien du matériel (Terre). Dét. aérien 273 (Air). Base aérienne 705 (Air). DRH-AT : Dir. des ressources humaines de l'armée de terre (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). DRH-AA : Dir. des ressources humaines de l'armée de l'air (Air). CIRISI : Centre interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). CFIM : Centre de formation initiale des militaires (Terre). Centre de production alimentaire (Interarmées). EMSAM : École militaire supérieure d'administration et de management (Terre). Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (Terre). 3e Régiment d'infanterie de marine (Terre). 33e Régiment d'infanterie de marine. 33e RIMa Fort Desaix BP 608 97261 FORT-DE-FRANCE CEDEX. Base navale Fort-de-France. BN Fort-de-France Fort Saint-Louis 97260 FORT-DE-FRANCE CEDEX. GSBdD : Groupement de soutien de la base de défense (Interarmées). Base aérienne 365. BA 365 BP 432 97232 LE LAMENTIN AIR. DIRISI : Dir. interarmées des réseaux et infrastructures des systèmes d'information (Interarmées). 41e Bataillon d'infanterie de marine (Terre). 41e BIMa BP 2900 97189 JARRY CEDEX. Base navale Port-des-Galets (Marine). Base aérienne 181. 2e Régiment parachutiste d'infanterie de marine (Terre). GSBdD : Groupement de soutien de la Base de Défense (Interarmées). Détachement de la Légion étrangère de Mayotte. DLEM Quartier Cabaribère BP 44 97610 DZAOUDZI.

INDUSTRIES

Atlas des industries de l'armement. IXARM : Le portail de l'armement. L'industrie de défense française 2012. ORGANISATIONS. ÉVÉNEMENTS. SOCIÉTÉS. GICAN. GICAT. Cluster Maritime Français. Association Entreprises partenaires de la Défense. Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement (OCCAr). Agence européenne de défense. Pour développer la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD), l'Union européenne s'est dotée en 2001 de structures politico-militaires (le Comité politique et de sécurité, le Comité militaire de l'UE et l'état-major de l'UE) puis, en 2003, d'une stratégie européenne de sécurité. L'Agence Européenne de Défense (AED) a été créée le 12 juillet 2004 afin d'intégrer l'ensemble de la démarche capacitaire et d'armement. Tout en facilitant le développement de stratégies et de politiques capacitaires, l'AED offre aux Etats membres un cadre unique pour : améliorer les capacités de défense de l'Union européenne et combler les lacunes capacitaires identifiées et persistantes en Europe ; développer la coopération des Etats membres participants aux programmes d'armement ; renforcer la compétitivité de l'industrie européenne de défense et constituer progressivement un véritable marché européen des équipements de défense ; coordonner et planifier des activités de R&T de défense communes pour garantir un accès durable aux capacités technologiques nécessaires aux besoins futurs de nos forces armées. Comment fonctionne l'AED ? L'Agence européenne de défense est placée sous l'autorité du Conseil de l'UE en la personne de M. Javier Solana, Secrétaire général / Haut représentant pour la PESC. Elle rassemble 26 Etats membres de l'UE, c'est-à-dire tous les Etats de l'UE à l'exception du Danemark qui a choisi de ne pas participer à la PESD, et donc à l'AED. Au sein de l'Agence, l'organe décisionnel est le comité directeur . Il se réunit en formation des ministres de la défense, et en formations spécifiques regroupant les directeurs nationaux de l'armement (DNA), les directeurs R&T et les responsables de la planification de la défense dans les Etats-majors. Le choix d'avoir un comité directeur en différentes formations reflète la structure de l'Agence qui contient quatre branches d'activité : branche Capacités , relevant de la responsabilité des Etats-majors des armées, branches Industrie/Marché et Armement placées sous l'autorité des directeurs nationaux d'armement, et branche R&T pilotée par les directeurs nationaux de la R&T. Le Comité directeur prend ses décisions à la majorité qualifiée des 2/3 des votes pondérés des Etats membres participants à l'AED. Le vote à la majorité qualifiée accorde une plus grande souplesse de fonctionnement à l'Agence et incite les Etats membres à rechercher l'accord le plus large possible avec l'ensemble des partenaires. Toutefois, un mécanisme de « frein d'urgence » permet à un État membre de suspendre l'adoption d'une décision pour des raisons déclarées de politique nationale, afin que la décision soit prise à l'unanimité par le Conseil. Pour diriger les personnels et coordonner l'action des différentes unités, l'Agence est dotée d'un directeur exécutif, actuellement M. Alexander Weis, de nationalité allemande. L'équipe comprend une centaine de personnes. Elle dispose d'un budget financé par les Etats membres participants. Fixé à 1,9 millions d'euros (M€) en 2004, ce budget a atteint 26 M€ en 2008. En 2009, le budget est en légère augmentation malgré un contexte international défavorable. Ce budget s'élève à 28,6 M€, soit une augmentation de 2,6 M€ par rapport à 2008 . Il comporte une partie fonctionnelle et une partie opérationnelle destinée à financer les travaux d'études à caractère technique ou opérationnel dans l'intérêt de tous les Etats membres. Ce budget est complété par des projets ad hoc lancés dans le cadre de l'AED. Actuellement le portefeuille des projets est estimé à 350 M€. L'Agence européenne de défense coopère étroitement avec la Commission européenne dont un représentant assiste aux réunions des comités directeurs. Cette association de la Commission aux activités de l'Agence doit faciliter les synergies et la complémentarité des initiatives lancées par les deux institutions. L'AED entretient également des relations de travail avec d'autres organisations existantes, en particulier avec la LoI et l'OCCAR ainsi qu'avec des associations européennes d'industriels de la défense.. Eurosatory. Euronaval. Salon du Bourget. STX France. MBDA. SAFRAN. RENAULT TRUCKS. NEXTER. DASSAULT. EADS. DCNS. THALES. A. B. C. D. E. F. G. H. I. J. K. L. Sujet secondaire. SAGEM. L-1 Identity Solutions. "Au terme des procédures d'approbation", Safran vient d'acquérir l'un des leaders des solutions d'identité aux Etats-Unis, pour 1,09 milliard de dollars (12 dollars par action), comme prévu en 2010. Après l'acquisition de l'américain L-1, Safran déclare être devenu "le leader mondial Identy des solutions d'identité biométriques".Cependant, le français ne contrôlera que partiellement le groupe de sécurité, dont le rachat est encadré par le "Proxy Agreement", une exigence de Washington. Pour se renforcer, Safran s'est d'ailleurs attaché les services d'une ancienne responsable des services de renseignements américains pour apaiser toute crainte liée à la sécurité (NASA) rapporte l'agence Reuters. Sécurité Le rachat par Safran de trois activités de l'américain L-1 (biométrie, documents d'identité et solutions de sécurité pour les administrations) a failli ne jamais se faire. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a fallu près d'un an pour que le groupe tricolore finalise l'opération estimée à 1 milliard d'euros, dont le closing est en principe prévu ce lundi... mais pourrait prendre du retard. Ce qui a obligé Safran à déposer par trois fois une notification d'acquisition auprès du CFIUS (Committee on Foreign Investments in the United States), l'organisme interministériel qui donne à l'issue de 30 ou 45 jours son autorisation ou pas sur les investissements étrangers. La direction de Safran a même songé à renoncer face aux exigences inédites de l'administration américaine en matière de sécurité sur les systèmes identitaires rachetés par le français. Elle a également hésité à passer en force mais a finalement préféré se montrer raisonnable. Le rachat de L-1 va faire d'ailleurs jurisprudence dans le monde du marché de la sécurité américain. Car Washington, qui a tardivement pris conscience des activités sensibles de L-1, a imposé de sérieuses contraintes à Safran pour autoriser cette opération. L-1 est notamment en pointe dans la reconnaissance de l'iris et du visage. Restrictions Les Américains ont donc exigé que l'acquisition se fasse sous le dispositif de dévolution (« Proxy Agreement »), très restrictif dans le cas d'un contrôle d'une société américaine par un investisseur étranger. Ce dispositif consiste notamment à imposer que la société soit administrée par trois ressortissants américains "habilités", choisis par Washington. Ces derniers exercent leur droit de vote avec une indépendance totale. Les dirigeants de la société sont choisis par ces administrateurs et les relations entre la société américaine et la société mère sont restreintes par convention. L'investisseur a uniquement le droit de recevoir des informations financières sur la société qu'il possède, les relations entre celui-ci et les administrateurs étant soumises à un strict contrôle et à un accord préalable du ministère de la Défense américain. Ces contraintes vont sérieusement compliquer les synergies que souhaitaient mettre en place Safran avec les activités biométriques (marque Printrak) rachetées en 2008 à Motorola... qui n'avait pas à l'époque fait l'objet de ces exigences de la part de Washington. Les activités biométriques de Safran sont regroupées au sein de la société Morpho, dont le chiffre d'affaires devrait s'élever à 1,4 milliard d'euros avec cette acquisition. L-1 qui va changer de dénomination pour devenir "MorphoTrust" a généré un chiffre d'affaires de plus de 450 millions de dollars en 2010, selon Safran. Ce dernier précise dans un communiqué que les résultats cette entreprise "seront consolidés dans les comptes de Safran à compter de ce jour". Michel Cabirol Source : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20110726trib000638758/safran-a-enfin-finalise-l-acquisition-de-l-americain-l-1-identity-solutions.html. PANHARD. EUROCOPTER. AIRBUS MILITARY. CASSIDIAN. ASTRIUM. ABEILLON. ACCUWATT. ACMAT. ACMH. ACOEM GROUP (Metravib). AD GROUP. AERAZUR (Zodiac Aerospace). ALTHING. ALTRAN. AMEFO. AMESYS. APRRES INDUSTRIES. ARDANTI DEFENSE. ARES FRANCHE-COMTE (Association). ARINC. ARTEM DEFENSE. ASB GROUP. ATELIERS DE L'AVEYRON COMPOSITE. ATERMES. ATOB ALCEN. ATOS. BARCOVIEW TEXEN. BERNIER. BERTIN. BRM INDUSTRIE. CASSIDIAN (EADS). CEFA. CEGELEC. CESTA Pas de site Internet. CILAS. CIVI.POL Conseil. CMI DEFENCE. CNIM. COMROD. CS COMMUNICATION & SYSTEMES. CYALUME. DAHER. DAVEY BICKFORD. DCI. DEFENSE EQUIPEMENT CONSEIL Pas de site Internet. DESAUTEL. DESCHAMPS. DG CONSTRUCTION. DONALDSON France. EADS. ECA. EDEN Cluster. EFFIDENCE. EGIDIUM. ELNO. EOLANE. ESDT. EURENCO France. EUROSAM. EVITECH. FLY-N-SENSE. FPM Pas de site Internet. FRANCE MACCAFERRI. GABRIEL ET CIE Pas de site Internet. GAVAP. GEODIS. GEOPACK. GILEP. GINT. GK PROFESSIONAL. GL CONSEIL. HELIDAX Pas de site Internet. HELISIM. HENRI BLANC S.A.. HGH SYSTEMES INFRAROUGES. HOLOGRAM INDUSTRIES. HPC PROJECT SA. HUTCHINSON. IMAP ARMOR. IMPETUS AFEA. IMS : INNOVATION & MEASUREMENT SYSTEMS. INPIXAL. ISL. IXBLUE. JUNGHANS T2M. KOPP. KPIT INFOSYSTEMS FRANCE. LACROIX. LGM. L'HOTELLIER. LOSBERGER. A400M. VIZADA. Le groupe EADS se renforce dans le secteur spatial. Le groupe a annoncé, ce lundi, l'acquisition de Vizada au profit de sa filiale Astrium. La transaction représente 673 millions et sera financée sur sa trésorerie. Le groupe a précisé avoir signé un accord de rachat auprès du fonds de capital-investissement français Apax. Vizada est un des principaux fournisseurs indépendants sur le marché des services de communications mobiles mondiales par satellite, a indiqué le groupe EADS. Eric Béranger, CEO d'Astrium Services, a précisé que "figurant parmi les leaders mondiaux de services commerciaux de communications par satellite, Vizada complète parfaitement notre portefeuille existant, fortement axé sur les satcoms sécurisées gouvernementales et civiles. Le rapprochement de Vizada et d'Astrium nous permettra d'être plus innovants, de diversifier notre gamme de services et d'offrir à nos clients une plus grande flexibilité", selon un communiqué publié ce lundi. Vizada est présent sur les cinq continents et emploie plus de 700 personnes. La société prévoit d'enregistrer un chiffre d'affaires d'environ 660 millions de dollars et un Ebitda (résultat brut d'exploitation) de 95 millions de dollars en 2011. La finalisation de cette opération est soumise à l'approbation des autorités compétentes, précise encore le groupe européen. Source : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20110801trib000639941/eads-s-offre-vizada-pour-673-millions-d-euros.html. INSTITUT PIERRE VERNIER. DIXI MICROTECHNIQUES. AR ELECTRONIQUE. CRYLA. CHEVAL Frères. BAUDRY. BECKER ELECTRONIQUE. HYDROPROCESS. LANGEL. SOGRAYDIS. SILMACH. EADS GDI SIMULATION. EUROCOPTER. EDEN Rhône-Alpes.

INTELLIGENCE ECONOMIQUE

École de Guerre Économique. Portail de l'I.E.. VigiIE.

CULTURE

MAISONS D'ÉDITION. REPORTAGES PHOTOS. MAGAZINES REVUES. MUSIQUES. MUSÉES. HISTOIRE. Lavauzelle. Italiques. E.T.A.I.. Choiseul. Marines Éditions. Pierre de Taillac. Les Belles Lettres. Ellipses. Economica. ECPAD. Thomas GOISQUE. Sandra CHENU GODEFROY. Stéphane DUGAST. José NICOLAS. GUERRES. RÉFLEXIONS. ARMÉES ARMES MATÉRIELS LOGISTIQUE. HISTOIRE. DÉFENSE. Musiques militaires. Canticum Militare. Musiques de l'armée de terre. Bagad de Lann-Bihoué (Marine). Musée de l'Armée. Normandie-Niemen. Mémorial de Caen. Musée de la Grande Guerre. Musée de la Légion étrangère. Musée des troupes de marine. Musée des blindés. Musée national de la Marine. Musée de l'ALAT et de l'hélicoptère. Musée de l'Air et de l'Espace. Musée d'histoire militaire de Lyon de la région Rhône-Alpes. Musées de l'armée de terre. Musée de l'infanterie. Mémorial de Verdun. Romagne 14-18. Guerres. Reconstitutions. Batailles & Blindés. La dernière guerre 39-45. Ligne de Front. AERO Journal. Axes & Alliés. Sécurité Globale. Revue Défense Nationale. Géoéconomie. Res Militaris. Assaut. Raids. Raids Aviation. Képi Blanc. Soutien Logistique Défense. Revue Historique des Armées. Voyage & Histoire. Histoire & Stratégie. Défense Sécurité Internationale. Marine & Océans. Défense (IHEDN). La construction navale en bois au XVIIe et XVIIIe siècle. La vie à bord d'un vaisseau de 74 canons au XVIIIe siècle. Guerres napoléoniennes. Guerre de Crimée. Guerre de 1870. 1ère Guerre mondiale. 2è Guerre mondiale. Indochine. Algérie. Numéros en ligne. La Première Guerre mondiale 1902-1932. Verdun-Meuse. Les Français à Verdun - 1916. Argonne 14-18. Galerie photos sur l'armée prussienne.

PROSPECTIVE THINK TANKS

Fondation pour la recherche stratégique. Institut français des relations internationales. Centre d'Etudes et de Recherches Internationales. Fondation Saint-Cyr. Louis GAUTIER. Institut Thomas More.

MEMOIRE

Chemins de mémoire. Cimetières militaires de la 2e GM. Corps expéditionnaire russe (Première Guerre mondiale). Ossuaire de Douaumont.

PERIPHERIE DEFENSE

BLOGS. FORUMS. ASSOCIATIONS - AMICALES. RÉGIMENTS - UNITÉS. SITES. THEATRUM BELLI. Alliance géostratégique. Questions Défense. Casus Belli. Polemos. Ultima Ratio. JOURNALISTES. TECHNOLOGIES. HISTOIRE. INTELLIGENCE ECONOMIQUE. ARTS. ACTUALITÉS MILITAIRES. TERRE-AIR-MER. REFLEXIONS PERSONNELLES. Commando-Air. Réservistes de la Gendarmerie. Réservistes de la Légion égtrangère. Forum de l'AFCLE. Anciens cols bleus. Commandos marine. Paras de tous horizons. Servir & Défendre. Géostratégique. Armée-Nation. Anciens. Réserve. Fémina. Armement. 2e RIMa. Traditions Air. GIGN.org. EPIGN. 1ère Brigade mécanisée. Le portail des sous-marins. Mer et Marine. Seconde Ligne de Défense. TTU. NUNTIUS BELLI Soutien aux soldats français en Opex. DOCUMENTUM BELLI Bibliothèque numérique. IMAGO BELLI Galerie de photos. Plaquette de présentation. Canal TB Vidéothèque (Resp. : Pascal Dupont). Actu Défense. Chroniques persanes. Cyberstratégie Est-Ouest. CIDRIS - Cyberwarfare. EGEA. Électrosphère. Géographie de la ville en guerre. Géopolitique du Proche Orient. Good Morning Afrika. Historicoblog. La Plume et le Sabre. Lignes stratégiques. Mars attaque. Mon Blog Défense. Nihil novi sub sole. Rhin Danube Oder. Zone d'intérêt. Le Mamouth Jean-Marc Tanguy. Lignes de défense Philippe Chapleau. Défense & géopolitique Jean-Marie Collin. Défense ouverte Jean Guisnel. Secret Défense Jean-Dominique Merchet. Bruxelles2 Nicolas Gros-Verheyde. Aéroplans. RP Défense. Optronique & Défense. Guerres & Conflits Rémy Porte. Historicoblog Stéphane Mantoux. Bir Hacheim. L'écho du champ de bataille. Les lectures d'Arès Matthieu Roger. Infoguerre. Romain Hugault Dessinateur-illustrateur. OPEX 360 - Zone militaire. Opex News. TERRE. AIR. MER. Henri HUDE (éthique). Pensées sur la planète Pierre BAYLE. CiDAN. I-defense.org. Haut Comité Français pour la Défense Civile. Lille Eurométropole Défense Sécurité. Institut des Hautes Études de la Défense Nationale (IHEDN). ASAF Association de soutien à l'armée française. La Saint-Cyrienne. Union Nationale des Combattants. 8e Hussards. Les écrivains combattants. Anciens du Prytanée. Spahis. Opération Daguet 90-91. FNAME. Troupes de marine. Union Nationale des Parachutistes. ANT-TRN. Les amis du 2e REP. Le Fanion Vert et Rouge. Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs. Fédération Nationale des Combattants Volontaires. Fédération Nationale André Maginot. Anciens des Services Spéciaux de la Défense. Terre. Interarmes. Air. Marine. Gendarmerie. Service de Santé. ANFEM. ARIA. CAIA. CAIETA. Remerciements pour les ajouts et les corrections : Kévin VERHAEGHE François-Régis LEGRIER. Pensées Mili-Terre (CESAT). La Maison des Idées (CDEF). Avions légendaires. Le Fauteuil de Colbert. Mer & Marine. Trois Ponts. ANRAT. ANOR - ABC. ANORI. UNOR. ANORAA. ACORAM. ANORGEND. UNMR.

SOCIAL - SANTE EPARGNE - RETRAITE

SÉCURITÉ SOCIALE. MUTUELLES. SOLIDARITÉ. ASSURANCES. VEILLE. CNMSS. Santé. Accompagnement social. Retraite. Crédit immobilier. Solidarité Défense. Terre Fraternité. Maison de la Gendarmerie. Entr'aide parachutiste. Les Gueules Cassées. Le Bleuet de France. Fondation des Oeuvres Sociales de l'Air (FOSA). Maison du légionnaire. Association pour le développement des oeuvres sociales de la marine (ADOSM). AD AGUSTA. Ad Augusta souhaite fédérer les volontés pour aider les personnes handicapées qui ont été au service de la Nation, en agissant sur trois axes d'effort : 1. Organiser des activités faisant appel à l'engagement collectif et au dépassement de soi pour améliorer les potentiels individuels (formations au management, restauration de monuments anciens, défis humanitaires...). 2. Tisser un réseau de confiance avec les entreprises en répondant simultanément aux attentes employeurs/ handicapés. 3. Créer une dynamique de travail et de réflexion autour de problématiques sociologiques et juridiques pour en identifier les anomalies récurrentes.. Pôle d'accueil social Défense. AGPM. GMPA. Santé Défense. Mutuelle militaire UNÉO. Mutuelle Civile de la Défense. MNAM Harmonie. Mutuelle de l'Armée de l'Air. Caisse Nationale du Gendarme. Mutuelle Nationale Militaire. La France Mutualiste. Carac. Fonds Mutuel de Garantie des Militaires (prêt immobilier). BUS (mag).

GEOPOLITIQUE & STRATEGIE

Diploweb.com. Stratisc.org. Geopolitique.net. Realpolitik.tv. Hérodote. Revue Géostratégique. Géostratégie. L'oeil du stratège. Vidéos.

RENSEIGNEMENT

CF2R : Centre Français de Recherche sur le Renseignement.

CIVILO-MILITAIRES HUMANITAIRE

AFDH : Association Française pour le Déminage Humanitaire. CNDH : Centre National de Déminage Humanitaire. IDEAS : Groupe de réflexions sur les relations et la coordination civilo-militaires. Le CICR et les porteurs d'armes. IHEDN : Formation à la "gestion civilo-militaire des crises exterieures".

WEB FRANCOPHONE

Revue Militaire Suisse. Réseau Multidisciplinaire d'Études Stratégique (Belgique). Revue Militaire Canadienne. De Defensa (Belgique). 45e Nord.ca (Québec).